Cloud

Cloud computing SaaS

Le logiciel en tant que service ou software as a service (SaaS) est un modèle d’exploitation commerciale des logiciels dans lequel ceux-ci sont installés sur des serveurs distants plutôt que sur la machine de l’utilisateur. Les clients ne paient pas de licence d’utilisation pour une version, mais utilisent librement le service en ligne ou le plus généralement payent  à un abonnement.

On parle de grappe de serveurs ou de ferme de calcul (computer cluster en anglais) pour désigner des techniques consistant à regrouper plusieurs ordinateurs indépendants appelés nœuds (node en anglais), afin de permettre une gestion globale et de dépasser les limitations d’un ordinateur pour :

  • augmenter la disponibilité ;
  • faciliter la montée en charge ;
  • permettre une répartition de la charge ;
  • faciliter la gestion des ressources (processeur, mémoire vive, disques dur, bande passante réseau).

La création de grappes de serveurs est un procédé peu coûteux, résidant dans la mise en place de plusieurs ordinateurs en réseau qui vont apparaître comme un seul ordinateur ayant plus de performances (puissance du processeur, dimension de l’espace de stockage,

quantité de mémoire vive, etc.), particulièrement utilisé pour les calculs parallèles. Cet usage optimisé des ressources permet la répartition des traitements sur les différents nœuds.

L’un des principaux avantages est la disparition de la nécessité d’investir dans un serveur  multiprocesseur coûteux pour se contenter de plus petits périphériques qui seront ensuite connectés entre eux selon ce principe de « grappe », permettant une meilleure adaptable  en fonction des besoins – d’un point de vue performance comme financier.

Grappes de serveur « Cluster »
Un serveur lame (aussi appelé serveur blade ou carte serveur ; en anglais, blade server) est un serveur conçu pour un très faible encombrement. Alors qu’un serveur en rack n’est qu’un serveur traditionnel de taille un peu réduite, le serveur lame est beaucoup plus compact, car plusieurs composants sont enlevés, étant mutualisés dans un châssis capable d’accueillir plusieurs serveurs lames.
OpenStack est un ensemble de logiciels open source permettant de déployer des infrastructures de cloud computing (infrastructure en tant que service). La technologie possède une architecture modulaire composée de plusieurs projets corrélés (Nova, Swift, Glance…) qui permettent de contrôler les différentes ressources des machines virtuelles telles que la puissance de calcul, le stockage ou encore le réseau inhérents au centre de données sollicité.